Démarche

Le paysage construit est au cœur de mon travail en peinture depuis maintenant plus d’une décennie. À travers le médium de la peinture et tout récemment du collage et du dessin, j’explore différents phénomènes socioculturels qui ont un impact sur le paysage et ses infrastructures. Le territoire est en constante évolution et provoque plusieurs bouleversements, qui ont un impact direct sur ma création.

Dans chacune des séries de tableaux que je propose, j’exploite tout autant les qualités plastiques des sujets que je dépeins que celles qui caractérisent le médium dont je fais usage. Dans chacune de mes créations, j’expose une coexistence entre les éléments organiques du paysage et les structures architecturales, l’un représenté par une gestualité libre et un médium fluide, l’autre par des découpes franches et une matière riche. Je m’intéresse principalement à l’adversité et la coexistence de ces deux entités, dans différents contextes actuels. On retrouve dans mes compositions des espaces et des lieux ambigües, fragmentés, où la réalité et la fiction s’entremêlent. La figuration frôle l’abstraction géométrique par la schématisation des sujets et les perspectives défient notre compréhension des lieux.

L’ensemble de mon corpus reflète l’authenticité et le caractère unique de la région rurale d’où je viens, mais également mes préoccupations en lien avec la réalité de la vie en périphérie des grands centres urbains. En réalisant maintenant des œuvres sur papier, de nouvelles façons de travailler s’imposent et alimentent mon processus de création. Les nouvelles techniques et possibilités sont nombreuses et me permettent d’atteindre un public plus étendu.