Démarche

Le paysage construit est au cœur de mon travail en peinture depuis maintenant plus d’une décennie. Mon intérêt pour le paysage provient des innombrables textures qui le recouvrent et qui nourrissent mes explorations avec le médium, ainsi que dans les divers bâtiments où l’on retrouve des traces, histoires et anecdotes. Je capte dans mon environnement des sujets architecturaux qui me font vivre des expériences sensibles et qui m’imposent une réflexion, qui alimentent ma production artistique. Influencé autant par les bâtiments imprégnés d’une charge historique que par des constructions actuelles, mon travail parcourt de nombreuse thématiques en lien avec la transformation de l’espace naturel et les structures dans mon milieu. L’apparition et la disparition d’éléments et structures symboliques, le reflet qui déforme l’espace, la mémoire, l’abandon, et plus récemment, la destruction des milieux naturels et les changements territoriaux, sont des thématiques explorées à travers les années.

Bien que le paysage, l’espace et l’architecture sont des sujets qui ont été largement représentés en arts visuels, mon travail se distingue par les différentes techniques plastiques utilisées. Dans chacune des séries de tableaux que je propose, j’exploite tout autant les qualités plastiques des sujets que je dépeins que celles qui caractérisent le médium dont je fais usage. Dans chacun de mes tableaux, j’expose une dualité entre les éléments organiques du paysage et les structures architecturales. L’un représenté par une gestualité libre et un médium fluide, l’autre par des découpes franches et une matière riche. On retrouve dans mes compositions des espaces et des lieux ambigües, fragmentés, où la réalité et la fiction s’entremêlent. La figuration frôle l’abstraction géométrique par la schématisation des sujets et les perspectives défient notre compréhension des lieux.

L’ensemble de mon corpus reflète l’authenticité et le caractère unique de ma région, rurale et au cœur de la nature, mais également mes préoccupations en lien avec la réalité de la vie en périphérie des grands centres urbains. Le territoire est en constante évolution et provoque plusieurs bouleversements physiques qui ont un impact direct sur ma création. Mon plus récent projet expose le combat des régions face à l’étalement urbain et les nombreuses conséquences que cela implique. Je présente les conséquences de ce phénomène en pleine expansion, entre autre par la confrontation et la juxtaposition d’éléments du passé et du monde actuel. Au fil des ans, j’ai tenté l’utilisation de plusieurs médiums autre que l’acrylique, mais ce n’est que dernièrement que j’ai intégré le dessin et le collage dans ma pratique.